C'était par une soirée de juin
Les enfants jouaient dans la rue
J'ai viré pour prendre chemin
Puis au loin, je t'ai aperçu

Je conduisais cheveux au vent
Tu m'as souris puis dit "bonjour"
Je t'ai répondu timidement
Je ne m'attendais pas a ce retour

Tes yeux rieurs et pétillants
Dégageaient de la douceur
J'ai perçu soudainement
Que tu venais de happer mon cœur

Les jours se sont suivis
Mais ne se ressemblaient pas
J'étais de plus en plus ravie
Quand je te retrouvais la

Puis un jour, tu t'es approché
J'étais de dos, ton parfum m'a troublé
Au son de ta voix, je me suis retournée
Pour fondre d'émoi, sur ton sourire enjoué

Nous nous sommes revus
Au pied de cet arbre en fleur
Dans tes mains, mon visage tu as retenu
Déposant sur mes lèvres, le parfum de ton cœur

À cet instant précis
Tu as dévoilé la femme
Délivrant par ta magie
Les essences de mon âme

Notre rencontre, à jamais
Aura la saveur unique
D'un amour interdit, qui je sais
Restera mon utopique