Un jour une petite elfe solitaire
Fut attirée par le coeur d'une fée attristée
Pour la soulager, tout ce qu'elle pût faire
C'est de lui prêter une oreille et un cœur attentionné

Au fil du temps, leurs ailes frêles
Se lièrent d'une tendresse unique
Elle se livrèrent ma foi sans zèle
Dans ce monde de douceur féerique

Chemin faisant, elles se prirent d'amitié
Pour une sexy meuh perdue dans la nuée
Dont la sensibilité égalait sa beauté
Il ne restait plus qu'a les unir dans la réalité

La petite elfe sur son tapis de fleur
Prit la voie la menant à sa fée
De sourires, en yeux rieurs
La magie fut présente et passionnée

Ces deux êtres ailées et complices
S'enfuirent dans une contrée éloignée
Ou une sexy meuh débordant de délices
Les attendait pour les embrasser

Ainsi réunies, elles partagèrent leur émois
De festins en délires, elles étaient si heureuses d'être la
Dans la joie et la sincérité, plus d'une fois
Elles se câlinèrent à la chaleur de leurs bras

La petite elfe et la douce fée, durent reprendre la route
Les pleurs et la tristesse envahirent la maisonnée
Mais dans leurs coeurs aucun doutes
Ces trois âmes devaient se rencontrer

Au delà de la distance et du temps
Au delà des liens du sang
La petite elfe, la douce fée, la sexy meuh
Forment l'union de trois sœurs dont l'amour est précieux.